Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 30 le Jeu 18 Oct 2012, 19:50
Derniers sujets
» découverte de la maladie
Lun 19 Mai 2014, 00:02 par Admin-Morgane

» nouvelle venue
Lun 19 Mai 2014, 00:01 par Admin-Morgane

» Nouveaux produits
Dim 18 Mai 2014, 23:59 par Admin-Morgane

» Un nouveau en quête d'idées
Dim 18 Mai 2014, 23:57 par Admin-Morgane

» Veuillez lire ceci attentivement et le SIGNER. Merci
Dim 18 Mai 2014, 23:57 par Admin-Morgane

» Bonjour,
Dim 18 Mai 2014, 23:56 par Admin-Morgane

» Carte de Diabétique
Ven 21 Fév 2014, 01:32 par arnaud

» Ou vous piquez-vous pour les Dextro ???
Sam 15 Juin 2013, 06:50 par reno9

» did depuis 4 ans et envie de vivre pleinement
Dim 02 Juin 2013, 00:49 par ellipse30

FACEBOOK
Emdiabétisée a son propre groupe sur Facebook, n'hésitez pas à en parler autour de vous! C'est ICI que ça se passe!
178 personnes sont membres du groupe Les Diabètiques Soyez le prochain! :D
Partenaires


La découverte de mon diabète

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

La découverte de mon diabète

Message par Matt59 le Ven 16 Mar 2012, 07:02

Alors, voici mon histoire:

Il y a 6 ans, j'étais au ski avec mes parents et mon petit frérot, je prenais quelques cours de ski le matin avec l'esf, et skiais l'après-midi avec mes parents et mon petit frère. Le soucis c'était que je n'arrivais plus à skier toute une journée complète, alors que je suis sportif et que j'ai toujours beaucoup skié. Du coup, je m'arrêtais de skier en cours de journée, voire en plein milieu de mon cours de ski Crying or Very sad , le moniteur ne comprenait pas vraiment pourquoi et moi non plus. Quand je revenais à l'appart, je buvais 2 litres d'eau en 5 mins Laughing (chiffre véridique), pour moi l'eau était devenue comme un cadeau du ciel Shocked et je ne comprenais pas comment c'était possible de boire autant ...
On avait des amis qui louaient un appartement juste à côté de notre location, et le père était médecin, la mère pharmacienne, donc mes parents ont commencé à leur exposer mon problème. Et je me rappellerai toujours de la première fois où ma mère et son amie pharmacienne on évoqué pour la première fois le mot "diabète". On était sur un télésiège, super ciel bleu, grand soleil, et là je commence à les entendre parler de l'éventualité que je sois diabétique Sad . Je ne connaissais pas cette maladie, du moins n'en connaissais que le nom. Du coup, en rentrant à l'appart, le père médecin me fait une ordonnance pour une prise de sang.
De retour chez nous après une semaine de ski, je fais ma prise de sang le lundi matin à 7h50, puis file au collège.
14h00 ... je suis en cours de technologie, quand une pionne frappe à la porte et cite mon nom (j'avais pas pour habitude d'aller chez les survillants Laughing ), elle me demande de venir à l'infirmerie rapidement et de stopper immédiatement mon travail.
Je file donc à l'infirmerie et là elle ne me dit rien concernant le motif de ma venue, elle me dit juste de m'allonger.
C'est finalement ma mère qui est venue me chercher, je monte dans la voiture, et là je me rends compte que ma mère est super triste, elle m'explique que c'est grave et qu'elle doit me conduire à l'hôpital de toute urgence, et que je suis susceptible de tomber dans le coma à tout moment. Elle m'annonce que je suis diabétique, et là insouciant je ne me dis pas grand chose, c'est à l'hôpital avec les perfusions que j'ai compris que ma vie ne serait plus comme avant.
J'ai été très bien entouré à l’hôpital, le personnel m'a aidé à accepter ma maladie Very Happy , puis dans la vie il faut se battre, donc accepter les obstacles que l'on peut rencontrer au cours de sa vie.
A mon retour en classe après 2 semaines d'absence (8 jours d'hospitalisation + quelques jours à la maison), j'ai appris que je ne pourrai plus partir en voyage de classe en Espagne, à cause de ma maladie, le voyage était programmé 1 mois après la découverte de ma maladie, c'était trop juste en terme de timing et d'adaptation.
Mes ami(e)s m'ont alors préparé pleins de cadeaux ainsi qu'une carte signée par toutes et tous avec des mots gentils (je me souviendrai toujours du "Guéris-toi vite" ... Laughing pas de chance le diabète est incurable pour le moment).

Matt59


Masculin
Age : 27
Localisation : Lille (59)
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1
Date d'inscription : 15/03/2012
Messages : 6

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par Manon le Jeu 21 Juin 2012, 00:39

Depuis le 7 avril 2012, je suis Diabétique de type 1 Insulinodépendante .
Je travaillais dans une administration depuis plus 2 ans et demi avec une accumulation de CDD, 29 contrats pour être exacte (ce qui est déstabilisant). Dans la dernière direction dans laquelle ont m'a transféré pour un énième remplacement, cela c'est très mal passé, le directeur de cette direction et 4 de ces collègues proches se surnommaient "les piliers" Twisted Evil , et les autres, donc nous, nous étions pour plus de la moitié des « agents perturbateurs » et les autres de simples petits agents. Bref, ils étaient très agressifs, à tel points que la secrétaire de ce directeur est en procès contre lui pour agression physique et morale. Une fois le départ de la secrétaire, ils m’ont confiés ses missions en plus des miennes qui n’était déjà pas simples, et me mettaient la pression pour que je sois de leur côté, mais puisque je n’ai pas voulu m’impliquer dans leur bataille contre elle car je m’entendais bien avec elle, ils se sont acharnés sur moi. J’avais demandé un rendez-vous à la DRH, mais n’ont pas voulu me rencontrés car cette situation était embarrassante pour cette administration, et ont préféré arrêté mes contrats plutôt que de virer un fonctionnaire et de surcroît un directeur car c’est trop compliqué et trop cher pour eux. Bref, c’est moi qui est payé pour leurs erreurs et j’étais donc bien dégoutée de cette injustice, ce qui est normal puisque qu'à cause de se stress phychologique qu'il m'ont infligés, je suis maintenant Diabétique et au chômage !!! Et c’est là, pendant le dernier mois de mon dernier contrat où tout à commencé : j’étais donc, pour le mois de février en arrêt maladie, tranquille chez moi, à me « relever de cet échec » et de tout ce stress causé par leurs interminables monologues destructeurs. Mes premiers symptômes ont été de boire de 2 à 3 litres d’eau par jour + 1 litre de lait (véridique !!!), je ne pouvais plus me déplacer sans bouteille. Puis la somnolence a commencé à s’installer, je ne dormais plus que 4 à 5 heures par nuit, notamment parce que n’ayant plus du tout de salive, je me réveillais avec la langue collée au palais ce qui faisait très mal et j’avais encore et toujours très soif. Puis au moindre effort, genre enfiler un jean, j’étais essoufflée comme si j’avais couru 3km, c’était dingue !!! Mais après avoir remarqué que j’avais perdu 4kg en moins de 3 jours, je me suis donc décidé à aller voir mon médecin traitant que je connais depuis toute petite (et depuis trop longtemps apparemment). Le lundi 2 avril chez mon médecin : au vu de mes symptômes, en ce qui concerne la fatigue, la somnolence et la situation, il en a déduit que j’étais dépressive confused , pour l’absence de salive, il m’a prescrit des médicaments pour saliver et pour finir, pour ma perte de poids, c’était ma morphologie (à la base, c’est vrai, fine) et mon métabolisme à brûler rapidement les graisses qui en était la cause. Il ne pas quasiment pas ausculter, il a juste écouté ma respiration car j’avais quand même du mal à faire une phrase entière sans être essoufflée. Le samedi 7 avril, je n’arrivais plus à manger qu’une demi-madeleine, n’avais dormi que 3 heures Sleep , j’étais au bout du rouleau, je suis allée prendre une douche, mais voyant que je ne tenais plus debout et que des pieds aux genoux mes jambes devenaient noires (encore véridique et très flippant à voir !), et mon corps très amaigri à faire peur, j’ai appelé mon conjoint qui m’a immédiatement conduit chez le médecin le plus proche, qui rien qu’en m’entendant parler de façon très essoufflé d’avoir entendu que j’avais tout le temps soif, il m’a fait un dextro, a appeler devant nous les urgence de l’hôpital le plus proche pour qu’ils s’apprêtent à de suite me prendre en charge. Sur le coup, même quand le médecin des urgences m’a dit que si j'avais attendu encore quelques heures de plus j’étais dans le coma, je n’ai pas réalisé, j’étais toujours persuadée que c’était sûrement dû à la dépression et à la fatigue psychologique que mon médecin et tout mon entourage n’arrêtés pas de me dire. Je déteste les piqûres et suis très gourmande, et c’est en voyant tout ces fils branchés sur moi au service réanimation et à mon plateau repas sans sucre que j’ai réalisé et compris ce que c’étais le diabète de type 1 Insulinodépendant, et j’en voulais à tout le monde, particulièrement à mon médecin de m’avoir fais passé pour une déséquilibré et à mon entourage d’avoir cru de suite la même chose. Même si je sais qu’il y a des maladies bien plus grave, et que ma famille et mon conjoint m’entourent, me soutiennent et son bien présent, je me sens si seule Crying or Very sad . Les hypoglycémies mon font peurs affraid , c’est vraiment très désagréable comme sensation, j’ai toujours cette impression que quand j’en fais une et qu’il y a du monde autour, qu’ils croient que je fais exprès ou du cinéma et ne se rendent pas compte, alors qu’à 0, 52 g, oui je me sens réellement pas bien !!! Est-ce que ça vous arrive vous, cette sensation ?
avatar
Manon


Féminin
Age : 32
Localisation : Montpellier
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1, sous pompe
Date d'inscription : 20/06/2012
Messages : 69

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par arnaud le Jeu 21 Juin 2012, 01:31

Bonjour,

Pour ma pars, j'ai découvert mon diabète en Irlande où j'effectué un sejour linguistique pour améliorer mon anglais... Je faisais pas mal de sport la bas, je mangé énormément et je maigrissé beaucoup (En 3 semaines je passé de 75Kg à a peut près 60Kg...). Ne me sousciant pas de sa, j'ai étais par la suite en Vendée pendant 2 semaines. Mes parents avaient remarquer que je buvais beaucoup que ce soit du sucre ou de l'eau... Ils n'ont pas trouver sa normale et effectivement en allant chez le medecin, elle me donna une ordonnance pour aller faire une prise de sang en urgence. La prise de sang faite le matin même a révellé que j'étais effectivement diabètique et qu'il ne fallait pas que je perde de temps pour aller a un hopital le plus proche. Sinon je serais tomber dans un coma diabètique.

Depuis j'ai appris à vivre avec sachant qu'il n'y a pas d'autre choix. a l'époque :p, j'étais au stylo. Ayant maintenant une pompe a insuline je me sens plus libre, même si parfois comme au moment ou je poste se message ma pompe a des soucis d'alimentation par rapport a la pile. J'ai beau mettre une nouvelle pile le problème reste le même. En appelant le service compétent, j'ai obtenu un changement de ma pompe immédiatement car la mienne été maintenant obsolète.

La pompe est le meilleur moyen pour moi de rééquilibrer mon diabète et cela pourra surement m'aider pour avoir cette assurance que je tiens a avoir pour mon appartement que je viens d'acheter avec ma copine .

Bonne journée a vous tous ..

arnaud


Masculin
Age : 31
Localisation : Evry
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1
Date d'inscription : 20/06/2012
Messages : 82

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par arnaud le Jeu 21 Juin 2012, 01:40

Certaines personnes ne connaisse pas le diabète... Ils en entendent parler mais ne l'on pas donc ne ressente pas la même chose que nous.

Une fois j'ai failli faire un coma diabètique car je m'étais piquer avant le repas de famille... Chose a ne pas faire :s!! Ils n'ont pas tout de suite réagi se qui peut être assez problématique.

As-tu une pompe a insuline?

arnaud


Masculin
Age : 31
Localisation : Evry
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1
Date d'inscription : 20/06/2012
Messages : 82

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par Manon le Jeu 21 Juin 2012, 01:45

Non, les médecins viennent de m'en parler, mais m'ont dis que j'ai le temps d'y réfléchir car de toute façon ce ne serai pas pour tout de suite car il faut d'abord me stabilisé étant donné que tout ça est très récent. Je suis à 5 à 6 piqûres par jours. Aïï !!!
avatar
Manon


Féminin
Age : 32
Localisation : Montpellier
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1, sous pompe
Date d'inscription : 20/06/2012
Messages : 69

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par arnaud le Jeu 21 Juin 2012, 01:54

Ouais c'est sur que c'est un peu trop récent. Moi personnellement depuis que j'ai la pompe ma situation c'est stabilisé. Les médecins mon justement dit qu'il fallait que je teste la pompe pour voir si les changements pouvaient arranger mon cas. Et effectivement ma situation a très bien évolué.

J'utilise personnellement la Accu Chek Combo et elle est super bien. Elle a une telecommande qui te permet de prendre ton taux et de transmettre a la pompe les résultats et pouvoir te conseillé sur le dose d'insuline a te mettre et inversement bien sur Smile

arnaud


Masculin
Age : 31
Localisation : Evry
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1
Date d'inscription : 20/06/2012
Messages : 82

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par Manon le Jeu 21 Juin 2012, 02:08

Il parait que effectivement pour des jeunes comme nous, c'est pas très estique ! C'est peut-être bête et superficielle, mais étant en été et en couple forcément j'y fait attention ! C'est Vrai ou pas ? Et avec cette pompe, tu n'a plus du tout de piqûres? Même la basale ?
avatar
Manon


Féminin
Age : 32
Localisation : Montpellier
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1, sous pompe
Date d'inscription : 20/06/2012
Messages : 69

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par Manon le Jeu 21 Juin 2012, 02:22

Maintenant que mon diabète a été découvert, comment est-il possible qu'une autre "Acidocétose" puisse se réveler de nouveau ? Je ne comprend pas ?
avatar
Manon


Féminin
Age : 32
Localisation : Montpellier
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1, sous pompe
Date d'inscription : 20/06/2012
Messages : 69

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par arnaud le Jeu 21 Juin 2012, 02:29

L'insuline est très très "fragile". En effet, celle-ci ne tiens pas a la chaleur... Pour ce qui est du couple, il faut que tu voit ton taux si tu as des choses intimes a faire... (ont ne vas pas dans les détails...). Alors en ce qui cincerne la pompe tu as une piqure tous les 3 jours à faire. Contrairement aux stylos à insuline avec lequel tu as 5 a 6 piqures par jour a faire!!

La basale ne sera pas a faire car la pompe a insuline te donne ce que tu as besoin toute la journée ainsi que la nuit.

arnaud


Masculin
Age : 31
Localisation : Evry
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1
Date d'inscription : 20/06/2012
Messages : 82

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par arnaud le Jeu 21 Juin 2012, 02:32

L'Acidocétose est la conséquence de ton pancréas qui ne produit plus d'insuline par rapport a tous se que tu mange en sucre.'est se qui se passe fréquemment pour les personnes qui sont atteinds du diabète de type 1

arnaud


Masculin
Age : 31
Localisation : Evry
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1
Date d'inscription : 20/06/2012
Messages : 82

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par Manon le Jeu 21 Juin 2012, 02:58

D'abord, pardons pour toutes ces questions! Et Merci de prendre le temps de me répondre, c'est très gentil !
En ce qui concerne la pompe, la nuit...c'est pas gênant ?
avatar
Manon


Féminin
Age : 32
Localisation : Montpellier
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1, sous pompe
Date d'inscription : 20/06/2012
Messages : 69

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par Manon le Jeu 21 Juin 2012, 03:07

En revanche, Je ne trouve aucune personne nouvellement diabétique pour savoir si la colère et les sentiments de solitude qui parfois font surface sans prévenir est normale à 26 ans ? alors que j'essai vraiment de prendre du recul ! Mais mon humeur pour l'instant est quand même instable, par exemple parfois je sens que je suis en hypo quand je vois que je m'énerve facilement tout en ayant de grosses bouffées de chaleur, puis le dextro le confirme ! Est-ce normal ?
avatar
Manon


Féminin
Age : 32
Localisation : Montpellier
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1, sous pompe
Date d'inscription : 20/06/2012
Messages : 69

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par arnaud le Jeu 21 Juin 2012, 03:34

Au début les nuits seront chiantes ça c'est sur mais tu vas tu habituer assez rapidement tu verras. Et les hypos sont une source de grandes crises. Tu peux très bien envoyer chier tout le monde comme être absent! Par contre, si les personnes autour de toi vois que tu réponds à côté des questions ils faut qu'elles s'inquiètent car tu peux tomber dans le comas assez rapidement malheureusement :s!!

arnaud


Masculin
Age : 31
Localisation : Evry
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1
Date d'inscription : 20/06/2012
Messages : 82

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par Manon le Jeu 21 Juin 2012, 04:17

Sérieu ? Ca fait fliper !!! En tout cas merci pour toutes ces informations, là je dois y aller, alors à très bientôt !!! (si ce n'est à demain car j'ai beaucoup de questions malheureusement !!!)
Merci et bonne soirée !!!
avatar
Manon


Féminin
Age : 32
Localisation : Montpellier
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1, sous pompe
Date d'inscription : 20/06/2012
Messages : 69

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par arnaud le Jeu 21 Juin 2012, 04:24

Non ca fais peur c'est sur mais c'est une bonne chose la pompe sa ma aider a surmonter tous les problèmes.

De rien et pas de soucis demain je serais la pour répondre aux questions éventuelles que tu as!!

Bonne soirée

arnaud


Masculin
Age : 31
Localisation : Evry
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1
Date d'inscription : 20/06/2012
Messages : 82

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par Inès le Jeu 21 Juin 2012, 06:50

Bonjour, Bonsoir =)
J'ai pu lire un peu la discussion entre vous et perso j'ai hâte d'avoir une pompe, au début je trouvai sa moche c'est vrai mais avec du recul (et un copain très compréhensif) je me suis décider, le tout c'est que le médecin me l'accepte ^^"
et pour les question sur tes saut d'humeur sa peu être une hypo comme une hyper, et tes émotions comme une joie intense ou une colère forte peuvent te changer ton taux, le stress joue énormément, et la chaleur aussi, a force tu le sentiras toute seule mais vu que pour toi c'est récent je te donne déjà ce que je vie depuis 21 ans ^^"
=)
avatar
Inès


Féminin
Age : 27
Localisation : Alsace
Diabétique? : Oui
Type de diabète : 1
Date d'inscription : 31/07/2009
Messages : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par Manon le Ven 22 Juin 2012, 00:59

Bonjour sunny ,
Je voulais encore vous remercier, c'est la première fois que je discute sur un blog, et la première fois surtout que je dis ce que je ressent, ce que je vis à d'autre diabétiques qui ont vécu pareil et vu que vous ça fait plus longtemps, vous avez même des astuces ainsi que l'expérience, et c'est gentil de bien vouloir en faire part .
En ce qui concerne la pompe, je ne savais pas que les médecins puissent refuser ? Pourquoi ne pourrait-on pas y avoir droit ? C'est étrange non ? Que vois ton de la pompe, une fois sur soi ? C'est comme un "pacemaker", donc un boitier sous la peau ? Puis à l'extérieur un petit "tuyau" avec une "commande" qu'on relie au boitier sous la peau ? C'est ça ? Peut-on se baigner avec (bien sûr en se "débranchant") ?
Pourquoi parfois quand je fais mon sport, je m'aperçois que je suis en hypo qu'à partir de 0,50, alors que parfois quand je ne fais rien de spécial, là je me sens réellement pas bien alors que je suis quand même à 0,80 confused ?
avatar
Manon


Féminin
Age : 32
Localisation : Montpellier
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1, sous pompe
Date d'inscription : 20/06/2012
Messages : 69

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par Manon le Ven 22 Juin 2012, 01:06

[quote="arnaud"]Non ca fais peur c'est sur mais c'est une bonne chose la pompe sa ma aider a surmonter tous les problèmes.

De rien et pas de soucis demain je serais la pour répondre aux questions éventuelles que tu as!!

Bonne soirée[/quote]

Arnaud,
Peux-tu m'expliquer quels problèmes exactement (sans vouloir être indiscrète bien sûr), la pompe t'as t-elle aidé à surmonter ? A part ne plus faire paraît-il des hypo, les autres avantages sont assez floues drunken ?!?!
avatar
Manon


Féminin
Age : 32
Localisation : Montpellier
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1, sous pompe
Date d'inscription : 20/06/2012
Messages : 69

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par Inès le Dim 24 Juin 2012, 06:01

Salut =)
Oui mon médecin en tout cas pour le moment veux attendre avant que j'ai la pompe car il ne me connais pas très bien et il veux avoir du recul (perso je trouve sa ridicule xD)
Et pour tes sensation d'hypo sa arrive tu va te sentir mal alors que tu sera a 1,10 par exemple souvent sa peut être le signe que tu fait une descente et que l'hypo arrive (pour ma part en tout cas c comme sa) et d'autre fois tu va te retrouver a 0,45 et ne rien sentir du tout, c'est très vicieux ^^''.
En fait il existe plein de pompe différente mais en général c'est un petit boitier que tu porte a la ceinture ou dans la poche ou autre c'est pas plus grand qu'un téléphone (si pas plus petit) et en fait tu as une aiguille (appeler un cathéter ) qui te rentre dans la peau et que tu doit changer tout les 3 jours a peu près (ne t’inquiète pas il existe des sorte d'auto piqueur pour changer l'aiguille^^), évidemment tu peut te débrancher pendant un temps limité pour te baigner ou prendre ta douche etc c'est pas spécialement handicapant et puis sa changer de se piquer une fois tout les 3 jour que 3 fois par jours ^^
avatar
Inès


Féminin
Age : 27
Localisation : Alsace
Diabétique? : Oui
Type de diabète : 1
Date d'inscription : 31/07/2009
Messages : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par Manon le Lun 25 Juin 2012, 19:40

Merci Inès !!! C'est vrai que parfois, à 1 et quelque, j'ai des sensations bizard !!!
Hier, un diabétique m'a montré ce qui dépasse de sa pompe (qu'il a depuis 6 mois), ben je vais encore y réfléchir...!!! lol!
avatar
Manon


Féminin
Age : 32
Localisation : Montpellier
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1, sous pompe
Date d'inscription : 20/06/2012
Messages : 69

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par arnaud le Lun 25 Juin 2012, 19:55

En effet, au première abord ont trouve sa gros mais quand ont sais qu'après ont peut avoir le diabète stabilisé et une piqure tout les 3 jours ont y réfléchi a 2 fois.

arnaud


Masculin
Age : 31
Localisation : Evry
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1
Date d'inscription : 20/06/2012
Messages : 82

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par Manon le Lun 25 Juin 2012, 20:05

Ben ouais, ça effectivement ça pèse dans la blalance !!! D'ailleurs, une fois sous pompe, faut-il faire encore les prises de sang tout les 3 mois d'émooglobine glyquée ?
avatar
Manon


Féminin
Age : 32
Localisation : Montpellier
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1, sous pompe
Date d'inscription : 20/06/2012
Messages : 69

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par arnaud le Lun 25 Juin 2012, 21:08

Ah oui ca c'est peut importe le mode que ce sois piqure ou pompe!!!
Malheureusement tu devras aller faire une prise de sang tout les 3 mois comme tout les diabétique :s!!!

T'inquiète pas tu vas t'y habitué :p

arnaud


Masculin
Age : 31
Localisation : Evry
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1
Date d'inscription : 20/06/2012
Messages : 82

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par Inès le Lun 25 Juin 2012, 23:21

Oui la prise de sang est inévitable, enfin l’hémoglobine est inévitable mais en fait dans l'hopital ou je suis suivie ils on un appareil qui est comme un auto piqueur comme si tu fesais ton test et en 6 minutes tu a le resultat et aucune prise de sang!! =D
avatar
Inès


Féminin
Age : 27
Localisation : Alsace
Diabétique? : Oui
Type de diabète : 1
Date d'inscription : 31/07/2009
Messages : 59

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par arnaud le Lun 25 Juin 2012, 23:27

Ah c'est cool sa je ne connais pas Shocked Je vais leur demander la prochaine fois enfin une prise de sang ne me gène pas. Par contre les personnes a qui sa fait peur ca serais un bon concept pour eux Smile

arnaud


Masculin
Age : 31
Localisation : Evry
Diabétique? : Oui
Type de diabète : Type 1
Date d'inscription : 20/06/2012
Messages : 82

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La découverte de mon diabète

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum